juin 13

Pologne: ou comment prendre du retard

par Mathieu dans Pologne, en Europe

Un peu plus de deux mois de voyage, dont quasi deux semaines en Pologne; à ce rythme là, j’estime mon retour en France aux alentours de 2020.

Difficile de résumer 2 semaines et tout ce qu’il m’aura été donné de découvrir en Pologne, sous peine de devoir écrire un roman en plusieurs volumes.

Cracovie
Arrivé sur Cracovie en train depuis l’Ukraine, je retrouve Alex l’un de mes meilleurs amis, activiste palois, éternel gastronome et historien passionné ainsi que son frère, son ami et le père de ce dernier. Ca fait quelque chose de voir une tête connue après 2 mois. Je ne rentrerai pas dans le détail, mais nous sommes hébergés chez l’habitant, dans de royales conditions en plein cœur de Cracovie. Nous ferons tous les repas en compagnie d’amis polonais.
De toutes les personnes présentes, je suis celui possédant le plus de lacunes historiques et religieuses, j’ai donc beaucoup appris et de façon plaisante en compagnie de mes amis érudits, lors de nos diverses visites.

Première impression: plus catholique que la Pologne, c’est impossible. Des églises partout, des statues de Jean Paul II à chaque coin de rue et je ne parle pas des prêtres et des sœurs… à croire qu‘il y a un quota de curés par famille à respecter! Le pays d’avant-guerre comptait une énorme communauté juive mais c’est bel et bien fini. D’une part car l’Allemagne nazie est passée par là, d’autre part pour la vague impression que l’Etat polonais ne valorise en rien son Histoire juive.
Cracovie est une superbe ville, bien que trop « neuve » à mon gout.
Au programme des visites: églises, Wawel, synagogues, les mines de sel de Wieliczka (impressionnantes et visite très sympa), le Ghetto de Cracovie (plus grand-chose à voir malheureusement), un aperçu de l’usine de Schindler, les camps de Auschwitz et de Birkenau.

Un mot rapide sur Auschwitz: 4h de visite au total, impossible de rester indifférent. Ça pue toujours la mort. Chacun de nous aura été marqué ou ému par quelque chose de précis: Alex et son frère par les petites chaussures d’enfants, dépouillés avant d’être gazés, moi par la galerie de portraits de certains détenus. Sous leurs photos, deux dates: celle de leur entrée dans le camps, celle de leur fin. Il s’en est fallut de peu pour que je lâche ma larme en voyant un portrait d’une femme arrivée le 3 mai 43, décédée le 5 mai 43. Elle aura tenu 2 jours.
Certains prisonniers sourient même devant l’objectif. Pourquoi, comment ? Je ne sais pas.

Sans transition, 4 jours géniaux passés avec des amis, difficile de repartir. Mais il le faut et ça me démange en fin de compte. Direction Varsovie.

Voir toutes les photos de Pologne: Cracovie, Varsovie, Gdansk, Gdynia

Varsovie
C’est Disneyland. C’est beau mais ça manque cruellement de cachet. A choisir, Cracovie est bien plus attractif. J’y passerai 2 jours, un temps suffisant pour visiter les artères principales, le célèbre Ghetto, et le Musée Historique : le plus intéressant musée qu’il m’ai jamais été donné de voir: interactif, foncièrement pédagogique et donc forcément passionnant.

Pour la suite direction Gdansk au nord de la Pologne, avec 6h30 de train assis à côté d’un mec dont le dernier bain devait remonter au liquide amniotique dans lequel il a un jour barboté. Ça piquait les yeux d’un wagon entiers messieurs dames, et par 33°C …violent.

Voir toutes les photos de Pologne: Cracovie, Varsovie, Gdansk, Gdynia

Gdansk
Gdansk borde la mer Baltique, j‘ai beaucoup aimé cette ville. Je vous passe là encore la rue principale entièrement reconstruite et bourrée de monde arrivé par ferry le matin même. Je rencontre Tom via couchsurfing: 35 ans, allemand, parle 6 langues, connaît Gdansk mieux que n’importe quel polonais, a vécu partout. A sa question « que veux-tu visiter ? » ma réponse est « ce que ne visitent pas les touristes ». Nous sommes sur la même longueur d’onde, c’est parti pour 5h de marche.

Lors de ma promenade avec Tom, j’ai vu l’envers de Gdansk: ces quartiers qui n’ont de mauvais que leur réputation, son port empli de nostalgie et tombé en désuétude depuis des années, mais qui conserve d’ancienne trace de lutte post-communiste pour qui sait en déchiffrer les traces laissées un peu partout, les collines surplombant Gdansk ou l’on peut admirer l’évolution de la ville et les mille et une grues du port.

Voir toutes les photos de Pologne: Cracovie, Varsovie, Gdansk, Gdynia

Autre rencontre avec Aga, parfaitement francophone, pour quelques bières à Sopot. Le courant passe rapidement, les éclats de rires son nombreux, j’aurais bien aimé la revoir mais je dois partir le lendemain. C’était sans compter un SMS d’Agnieszka qui rentre d’Angleterre sur Gdansk le lendemain et qui me fera rester 2 jours de plus, Aga m’ayant du coup proposé de m’héberger.
Aga: Franchement-Généralement-Exactement ? ;)

Agnieszka : nous l’avions hébergé sur Paris avec mon coloc il y a un peu plus d’un an et ça avait desuite accroché: nous avions alors visité Paris, de 18h le soir à 5h du matin, le tout en marchant et en buvant….superbe souvenir. J’adore cette nana et nous avions toujours gardé contact depuis lors, c’est notamment de sa faute/grâce à elle que j’ai franchi le pas pour débuter ce tour du monde (elle connaissait toute l’Europe à 25 ans seulement, j‘étais impressionné). C’est donc avec joie que nous nous sommes retrouvés pendant 2 jours, avons visité des plages de sable blanc dont vous n’imaginez même pas l’existence en Pologne, bu (ben oui, je suis toujours en Pologne), regardé le piètre match nul de l’équipe de France en Coupe du Monde et j’en passe.

Voir toutes les photos de Pologne: Cracovie, Varsovie, Gdansk, Gdynia

La suite de mon voyage en Pologne: c’est des heures et des heures de train qui ne se comptent pas sur les doigts des deux mains (ni même en ajoutant les doigts de pieds) pour rejoindre la frontière Lituanienne, en passant notamment en coup de vent par des villes aux jolis noms tels que Olsztyn, Byalistok, Suwalki.

Pour résumer, la Pologne est haute en couleur, sa gastronomie riche et variée, ses habitants festifs. Il suffit de tourner la tête pour voir des chantiers de partout: la Pologne est en pleine (re)construction. Merci l’Union Européenne au passage. Ce pays n’est pas dépaysant pour un ressortissant français et le niveau de vie moyen ne cesse d’augmenter. Je ne peux m’empêcher de penser qu’au train ou vont les choses, la France qui à mon sens vit sur ses acquis et sa réputation prestigieuse mais est bien trop rigide et conventionnelle, sera forcément tôt ou tard, dépassée par ce genre de pays jeune et débordant de vie. J’espère avoir tort! :)

Allez, sur ces brèves de comptoir, on se retrouve en Lituanie ? Je serai notamment en transit par une ville nommée Kaunas (oui oui, prononcer « Connasse » :) :) ) : rien que pour y ça,  je suis sûr que la Lituanie vaut le coup !

Tags:

23 Réponses pour “Pologne: ou comment prendre du retard”

  1. From Tom:

    Y’a Fidésien chez les curés !!! Sisi, en blanc à droite :o ]

    La bise à Agnieszka

    Posted on 14/06/2010 à 6 h 34 min #
    • From Mathieu:

      AH oui !!!! c’est pas faut, y’a un petit truc :)
      Ceci dit, j’le vois mal curé le fide … :)

      Posted on 14/06/2010 à 10 h 03 min #
  2. From Louis:

    Enjoy l’ami :-) ; le musée dont tu parles, c’est le musée Chopin?

    Posted on 14/06/2010 à 8 h 50 min #
    • From Mathieu:

      Ah ben oui, c’est vrai que t’es sur tes Terres en Pologne :-)

      Non, le musée dont je parle c’est le « Musée de l’Insurrection de Varsovie », si tu n’y es pas allé, à ton prochain séjour fais y un tour, le prix d’entrée est ridicule et ça vaut vraiment le coup !

      Zut, ça foire les links sur les pseudos… j’te remets un link ici ;)
      Voyage en Australie

      Posted on 14/06/2010 à 10 h 07 min #
  3. From Edouard:

    Bonjour Mathieu,

    le voyage se poursuit bien semble t il !

    Si tu as l’occasion de remonter jusqu’à Tallin n’hésite pas c’est vraiment une belle ville (certes petite).

    Bon courage pour tes longues heures de train et dis toi que le réseau férroviaire est sans doute en meilleur état en Pologne qu’en Asie…

    A très bientôt.

    Edouard et Chloé

    Posted on 14/06/2010 à 13 h 02 min #
    • From Mathieu:

      Salut Chloé, salut Edouard !

      Oui il se poursuivait bien…jusqu’à aujourd’hui ou j’ai raté mon train, mais bon :) rien de bien méchant :)
      Effectivement Tallin était au programme tout comme Riga… mais vu mon retard et mon obstiation à aller en Biélorussie, je crois que je vais devoir faire l’impasse :(

      Je te crois sur parole pour le réseau ferroviaire asiatique…. mais je crois que je préfère ça au scooter, vous m’avez convaincu :) Le bus et l’avion seront probablement les maîtres-mots là bas ! :)

      A bientôt !
      Mathieu

      Posted on 14/06/2010 à 23 h 14 min #
  4. From laporte-galaa paul:

    UN PEU MON NEVEU!!!!es-tu aussi festif que les polonais?d’ou l’expression: »saoul comme un polonais…pas besoin d’etre polonais…n’est-ce pas?TES COMMENTAIRES sont enrichissants…ainsi que tes photos…grâce à toi,ma culture s’enrichit!!!!bonne continuation….bisous.

    Posted on 14/06/2010 à 16 h 24 min #
    • From Mathieu:

      Salut mon oncle !

      Oui, pour le moment j’arrive à suivre, enfin à peu prêt … ils ont de l’entraînement les bougres. :)
      Merci pour les commentaires, ça me motive pour continuer de savoir qu’ils sont appréciés !
      Bises :)

      Posted on 14/06/2010 à 21 h 25 min #
  5. From kamel:

    en effet mat, c’est ce que je me suis souvent dit en voyant ces jeunes pays qui boostent à fond. mais au final, en revenant, me suis rendu compte que les grandes activités internationales sont toujours détenus par les mêmes, et du coup que le frique arrive toujours en premier chez les mêmes… aussi, vive le rmi et les allocs pour encore un bail !!!

    Posted on 15/06/2010 à 10 h 18 min #
  6. From Alex:

    Bien contente que tu es apprécié ma seconde patrie.
    Les pays de l’Est bien froids en hiver sont peuplés de gens chaleureux.

    Bonnes découvertes pour la suite, merci pour tes posts super sympas à lire !

    Alex

    Posted on 18/06/2010 à 18 h 13 min #
    • From Mathieu:

      « Apprécié » n’est pas peu dire ! :) J’ai adoré ta seconde patrie !
      Merci pour ton petit mot, ça fait bien plaisir :) Bon courage, et envoie le bonjour de ma part à Nicolas et Paola ! :)

      Posted on 19/06/2010 à 11 h 00 min #
  7. From Cédric de la mégapole landaise dont Sainte-Foy et la banlieue:

    Salut Mathieu,
    Bon, un peu occupé par la fin d’année scolaire et la nouvelle maison, je n’ai pas encore pu laisser de commentaires… je m’en excuse
    Bref, ton voyage est superbe mais j’espère que toutes tes belles étapes ne t’ont pas fait oublier le principal : aller dans une boîte à Gdansk.
    Sinon ici l’autoroute avance, le tour de France se rapproche et ça me désole que l’équipe de France de Foot soit nulle aussi en Pologne.
    Bonne continuation,
    Cédric

    PS : Tu sais que je suis un grand lépidoptérophile (collectionneur de papillons) donc si tu pouvais m’en ramener une espèce de Kaunas ce serait super sympa.

    PS2: Je gagne combien de points pour avoir placé « lépidoptérophile » sur ton blog ?

    Posted on 28/06/2010 à 18 h 23 min #
    • From Mathieu:

      Salut l’ami !

      Aucun problème ! Il manquerait plus qu’il y ai des obligations à suivre mon voyage maintenant :) non, non, aucun soucis ! J’espère que tte la famille va bien, n’hésite pas à m’envoyer des photos du petit que je le vois pousser à distance :)

      J’ai mis bien 10 secondes à comprendre le jeu de mot de la boîte à Gdansk, j’ai explosé de rire et on m’a demandé de traduire…ce qui a fait un beau bide. Intraduisible.

      Je ne sais pas combien de points tu marques avec lépidoptérophile, mais je suis curieux de voir quel sera le prochain mot que tu caseras :) … si je savais en écrire un correctement, je te sortirai un mot lituanien, tu verrais, ça calme un ours et ça marque pas mal de points aussi !!

      Bises à tous :)

      Posted on 29/06/2010 à 23 h 59 min #
  8. From Cédric de la mégapole landaise dont Sainte-Foy et la banlieue:

    Cédric de la mégapole landaise dont Sainte-Foy eSt la banlieue

    Pardon pour l’erreur…

    Posted on 28/06/2010 à 18 h 24 min #
    • From Mathieu:

      Allez, je ne censure pas, mais je répète devant témoin que Gaillères n’est que l’ombre de Sainte Foy !

      Posted on 29/06/2010 à 23 h 51 min #
  9. From Cora:

    Oh le Mathieu!!!

    et voilà mon entrée dans le monde merveilleux du web participatif!

    ça fait plaisir d avoir de tes nouvelles par ce blog qui ma sainte foy est une bonne idée….
    je te suis regulièrement depuis ton départ, comme un patrick chêne suivant les épopées d’un laurent fignon dopé, et je t avoue que ça fait assez bizarre de te lire en vadrouille partout comme ça quand nous on reste planté là! car tu as abandonné tout le monde il faudra bien le dire! tu fais ton dartagnan là mais bon!

    bon en tous cas je vois que ça participe bcp sur ton blog donc ça me fait plaisir pour toi et ça donne des idées!

    continue à te régaler et à nous donner des news!

    La bise

    Posted on 06/07/2010 à 9 h 10 min #
    • From Mathieu:

      Oyé Ben !!!

      Ca me fait rudement plaisir d’avoir un message de te part !!!!
      En parlant du Tour de France…. entre la coupe du monde et le Tour, dur de voyager !! Y’a 2 jours j’ai trouvé une australienne à Vilnius, qui a bougé avec moi à Riga et qui suit le Tour !!! Je savais même pas que ça existait des filles qui aiment la bicyclette !

      J’ai planté personne hein, y’a personne qui a voulu me suivre, nuance !!! :) D’ailleurs, on se retrouve au Mexique ou un autre pays par loin genre janvier/fevrier 2011 ? :)

      Bises à tous les deux !

      Posted on 06/07/2010 à 10 h 34 min #
  10. From Frankiki, franco-belge:

    Cher Mat Kloet,
    Je viens de lire tes papiers sur quatre destinations au moins (dont la Pologne) et je dois dire que :
    - bravo !
    - merci !
    - tu écris drôlement bien
    - tes post donnent ni plus ni moins envie de faire comme toi : partir…
    - certains détails m’ont bien fait rigoler
    On va s’arrêter là, parce que je suis au boulot, et pas censé faire un coucou à un pote, ex-collègue.
    Rapport à Cracovie, il y a une micro-coquille (j’y suis allé 812 fois, ma mère est polak, hein !). La ville n’est pas « neuve » du tout, et n’a pas été reconstruite après la guerre, puisqu’elle est une des rares villes polonaises à avoir été épargnée par les nazis. J’ai cru comprendre que ce sale porc d’Adolf voulait en faire son QG. Sinon, à part quelques fautes de frapouille bien légitimes rapport aux noms de ville polonaises, tout concorde :-)
    J’ai, moi aussi, visité Kaunas, même que j’avais cherché une carte postale super moche à envoyer à notre chef de l’époque qu’était une vraie connasse… Tu la connais cette chef, on avait la même !
    Entre autres histoires et anecdotes que tu nous donnes à lire, j’ai bcp aimé que tu aies obtenu la quarantième place dans la file de 40 veinards susceptibles de quitter Oulan-Bator pour la Chine… Comme toi, je pense que les paysages sont à se taper le cul par terre tellement que c’est beau, mais contrairement à toi, je n’y ai pas encore mis les pieds. Un jour viendra.
    Claquement de bises et bonne route !
    Franck

    Posted on 26/08/2010 à 15 h 16 min #
    • From Mathieu:

      Bon étant donné que tu es allé 812 fois à Cracovie (rassure moi, c’est pas dans la même année hein ? Sinon ça fait 3 aller-retour par jour, hors week end, chapeau bas), il est possible que je me sois vautré dans ma description. Quand je disais « neuve », j’entendais par là que le centre ville avait été refait à neuf, ou plutôt les façades de la rue principale et piétonne. Pour ce qui est de derrière les façades, c’est probablement authentique je te crois sur parole, tu connais le sujet bien mieux que moi :)

      Pour les fautes de frappes : je me maudis d’en faire, mais oui, il y en a :( … j’en vois souvent après, mais trop tard….j’ai honte !

      Allez, n’hésite pas à faire une nouvelle pause pendant ton boulot pour me balancer quelques lignes, car ça me fait bien plaisir.
      Et puis si ton chef n’est pas content, je te ferai un mot d’excuse au niveau du genou.
      Bises !

      Posted on 07/09/2010 à 20 h 14 min #
  11. From Frankiki, franco-belge:

    Matche Kloutche !
    Je suis, comme ton pote Cédric de la mégapole landaise dont Sainte-Foy et la banlieue, collectionneur de trucs bizarre. Je gagne quoi à citer tyrosémiophile sur ton blog ?
    tyrosémiophile = collectionneur d’images de fromage (en d’autres termes, des boîtes de clacos…) si jamais tu peut m’en dégoter une (vidée de son fromage) de l’endroit où tu te trouves actuellement, tu as gagné mon estime ! ahlala !

    Posted on 26/08/2010 à 15 h 49 min #
    • From Mathieu:

      Yo Frankiki !!!

      Quel plaisir de te lire ici sur ce blog !!! :) Terrible :)

      Ca va être dur pr le fromage d’ici: je suis en Chine, enfin à Hong Kong jusqu’à demain mais j’y penserai pour l’avenir.
      Ici leur spécialité n’est pas le fromage, mais toutes ces merdes à 8 pattes ou plus, qui grouillent au bout d’une pique et qu’ils font bouffer à des touristes (parce que les chinois ne sont pas fous : eux, ils ne touchent pas à cette daube là, y’a que les touristes pour boulotter ce genre de trucs ! :) )

      Posted on 07/09/2010 à 20 h 08 min #
  12. From Monika:

    Bonjour à tous.
    J’aurais voulu amener quelques explications à propos de la partie historique; en effet, la ville de Cracovie n’était pas détruite pendant la 2GM étant une ville préférée des allemands et la partie de la vieille ville n’es pas si petite que ça. Donc tout est d’origine :) Bien sur, Cracovie n’est si étendu que Paris. Secondo, le camp d’extermination s’appelle Birkenau et non Birkenheim. Mais bon ce sont de détails.
    Courage pour les prochains voyages… :)

    Posted on 04/12/2010 à 8 h 00 min #
    • From Mathieu:

      Bonjour Monika,

      Effectivement, je me suis bel et bien trompé en parlant de Cracovie en tant que ville détruite. Merci de votre commentaire, grâce à vous j’ai pu corriger cette erreur et ne plus raconter n’importe quoi à son propos :)
      Idem pour Birkenau, je ne sais pas d’où est sorti ce mot, une belle création :p
      Quoi qu’il en soit, merci pour votre message !
      A bientôt,
      Mathieu

      Posted on 04/12/2010 à 12 h 02 min #

Laisser une réponse