oct 01

Taïwan: la Chine comme vous en rêviez

par Mathieu dans Taiwan, en Asie

Souvenez-vous: « Made in Taïwan » était un slogan très à la mode sur vos vêtements avant d’être détrôné par le désormais célèbre « Made in China ». Voilà bien tout ce à quoi se limitait ma connaissance du lieu avant d’y mettre les pieds.
Alors certes, j’avais bien une vague idée de la situation géographique de l’île mais sans plus.

L’idée de génie d’aller visiter cette île (que j’aurais allègrement passé à la trappe sinon) vient de Lucy. Et puis ça tombe bien, sa langue natale c’est le chinois et à Taïwan on parle le….taïwanais. Et le chinois. Parfait.

Je rêve de voir un typhon et c’est justement la saison, je suis aux anges, ça va être le bordel, ça va souffler dans tous les sens et je vais avoir du mal à garder les pieds sur terre !!! Ils en parlent même aux infos! Pas de bol, mon avion est repoussé au lendemain pour cause de typhon (ah ben oui, forcément…) et la suite de mon séjour se fera sous un grand soleil, sans l’ombre d’un nuage. Raté pour cette fois.
Voir toutes les photos de Taïwan

Il faut savoir que Taïwan est devenu terre d’accueil des opposants au régime communiste chinois. La culture est donc sensiblement la même. Mais négligeons un instant le côté historique pour penser au côté culinaire: la Chine est immense, chaque province à sa propre gastronomie et à moins d’y passer des années, vous ne pourrez qu’avoir un bref aperçu de la nourriture chinoise. Toutefois, vous imaginez bien que ces 2 millions d’opposants au régime communiste, lors de leur fuite sur l’île, ont emmenés leur gastronomie dans leurs bagages. On retrouve donc sur cette île de 400km de long pour 150km de large maximum, un concentré de la nourriture chinoise. Et bon sang, qu’est-ce que c’est bon !!! Jusqu’à présent, Taïwan est, de très loin, le pays ou j’ai le mieux mangé. Je recommande fortement la destination aux gourmands.

La population aborigène n’étant plus qu’un vieux souvenir, je ne comprenais du coup pas pourquoi Taïwan était si propre, si organisé, avec des habitant si polis et honnêtes, un côté High Tech : en bref rien à voir avec la Chine.
C’était sans compter que Taïwan a également passé 50 ans sous domination japonaise. Et il en est visiblement resté quelque chose .
Pour moi le secret de Taïwan c’est donc ça, un subtil mélange entre la Chine et le Japon.

Pour débuter notre séjour: 3 jours à Taipei, la capitale située à l’extrême nord de l’île. L’idée n’est pas de courir dans tous les sens, personnellement je suis content de me poser un peu, de voyager « cool », ça fait du bien.
Je prends plaisir à visiter ces temples bouddhistes et aime le contraste entre la solennité du lieu et la jungle urbaine avoisinante. Et bien sûr entre deux temples, direction les petits chariots de bouffe dans n’importe quelle ruelle, histoire d’être sûr de ne pas mourir d’une hypoglycémie avant la prochaine visite.
Voir toutes les photos de Taïwan

Je reste dans la sujet, pour vous signaler que les taïwanais eux-mêmes se passionnent pour la gastronomie, ils affectionnent au moins autant que les touristes les marchés de nuits, présents dans toutes les villes, marchés ou vous picorez d’échoppe en échoppe, en vous asseyant brièvement sur une table branlante, avant de vous envoler pour le stand à côté et faire la même chose. Dernière précision: les prix sont dérisoires.

Taipei toujours, la tour 101, connue comme étant l’édifice le plus haut du monde jusqu’en 2007 avec ses 508m. Il parait que c’est impressionnant, personnellement ça m’en a remué une sans toucher l’autre si vous me permettez l’expression.

Pour la suite du voyage, direction Kenting à l’extrême sud de l’île avec le train le plus rapide du monde. Probablement le plus propre aussi. En 1h30, toute l’île est traversée.
Kenting est une petite ville de taille moyenne, le long de la cote bordée de belles plages, vides. Hé oui, ici aussi on cultive la mode de la peau blanche, donc pas question pour les locaux d’aller se dorer la pilule, c’est bon pour les touristes. Et comme il n’y a pas beaucoup de touristes, c’est génial. Ici tout le monde se promène en scooter. Le scooter, parlons-en…
Voir toutes les photos de Taïwan

J’essaye de (presque) tout raconter sur ce blog; je ne passerai donc pas sous silence cet évènement foncièrement humiliant pour moi, mais tellement drôle :)
Nous décidons avec Lucy de louer un scooter, c’est pas cher et pratique. Nous trouvons le marchand idéal, plutôt cool, qui nous précise bien « Soyez prudent, en principe je n’ai pas le droit de vous le louer vu que vous ne m’avez montré votre permis international ». « oué oué, pas de soucis ». J’ai pris soin de préciser que je maîtrise parfaitement un vélo ou une voiture, mais pas un scooter.
Vous voyez venir la suite ? Non, c’est pire encore! J’enfourche le bolide, facile, je démarre, facile, j’accélère, facile, je veux freiner…ah, ben c’est moins facile dis donc. PAM, le mur d’en face !!! Auparavant, j’ai traversé les 2 voies d’une route en zigzagant comme un demeuré, tout ça pour finir encastré dans ce fichu mur. Quand je dis en face, c’est PILE en face du mec nous louant le scooter hein! Le bonhomme est médusé mais plié de rire. Moi aussi, Lucy aussi. Celles qui le sont moins, ce sont les gérantes des 2 magasins d’en face à qui j’ai « un peuuuu » plié la devanture. Un coup de bol, je ne suis pas rentré dans les magasins, ça aurait été un carnage :)
Que s’est-il passé me direz-vous ? Et bien c’est simple…. je suis gaucher, l’accélération est à droite, j’ai confondu ma gauche et ma droite :)
Ça arrive à tout le monde hein! :) L’aventure aura duré 10 secondes, je paye les dégâts commis (une broutille grâce au chinois de Lucy) et je refuse de retoucher au scooter, préférant le vélo. Au passage, le mec était toujours prêt à nous le louer malgré l’incident. Ca lui fera une histoire à raconter à ses petits enfants « quand l’homme blanc loue un scooter ».

Vélos loués, nous attaquons notre visite de la pointe sud. C’est magnifique, vallonné, et je ne regrette pas d’avoir finalement pris l’option vélo. Un peu forcé certes, mais bon. Climat tropical, belles plages, verdure….j’adore. Je vous laisse découvrir les photos!

Trois jours après, retour à Taipei ou nous nous séparons avec Lucy pour qui les vacances sont finies; retour à New York pour la demoiselle. Je décide quant à moi de rester 5 jours supplémentaires à lézarder à Taipei, me sentant particulièrement bien dans cette ville et n’ayant pas une réelle envie de bouger, avant de m’envoler pour la Thaïlande rejoindre Kamel, mon ami et mentor en terme de voyage (3 ans de tour du monde à son actif).

Lors de ce séjour prolongé dans la capitale, je ferai 2 excursions aux abords immédiats de la ville, rencontrerai une demoiselle de couchsurfing histoire de faire du scooter en tant que passager cette fois-ci, et de découvrir de nouvelles denrées exotiques à me mettre sous la dent! :)

Voir toutes les photos de Taïwan

Tags:

8 Réponses pour “Taïwan: la Chine comme vous en rêviez”

  1. From Lalaina:

    Ah la la, l’histoire du scooter…
    T’es aussi chanceux que moi :)
    J’ai fait un truc du genre, au Cambodge, et je m’en suis tiré avec une petite cicatrice à la joue :X
    Bonne suite, et bonjour à Kamel :D

    Posted on 02/10/2010 à 16 h 26 min #
    • From Mathieu:

      Ah, ben content de voir que je ne suis pas le seul!! :)
      Je m’en suis tiré avec quelques égratignures au pied, rien de bien grave :)

      Dis donc, t’es super rapide à lire, t’es toujours le premier, j’ai même pas le temps de finir de mettre les photos que t’es déjà sur le coup :) Fort ce Lalaina :)

      Posted on 03/10/2010 à 7 h 27 min #
  2. From laporte-galaa paul:

    salut mon neveu!…j’aurais aimé voir lucy sur le scooter…ta cousine cécile m’a fait abandonner le mien pour la 4cv…très belles tes photos des étals et de taipeh,surtout celles de nuit…sacré périple!…profite encore…et régale nous bisous!…

    Posted on 02/10/2010 à 21 h 44 min #
    • From Mathieu:

      Salut tonton !

      J’avais eu la prudence d’essayer tout seul avant, pas de risques !! :)
      Bises

      Posted on 03/10/2010 à 7 h 23 min #
  3. From Thomas:

    Sois rassuré, Kamel ne vient pas les mains vides :o )

    Posted on 02/10/2010 à 22 h 56 min #
    • From Mathieu:

      Oui j’ai vu ça :) :)
      Terrible !!!!! Y’a du festin dans l’air ! :)

      Posted on 03/10/2010 à 7 h 21 min #
  4. From pirotte jp:

    salut Mathieu,
    toujours sur tes traces de globe trot..
    sois prudent… Non t’es pas mal a droit ! simplement gaucher, il faudrait militer pour des scooters réversibles, comme les ciseaux.
    la bise et bonne route

    Posted on 04/10/2010 à 8 h 17 min #
  5. From isabelle:

    Dommage qu’on ne puisse pas avoir les odeurs des marchés . Je pense que tu seras obligé , à ton retour , de nous faire un repas des meilleurs mets que tu as gouté (genre un rendez vous à Boast avec la famille !!!!!) A méditer
    C’est une gourmande qui parle au nom de tous les gourmands
    Bises
    Isa

    Posted on 07/10/2010 à 8 h 14 min #

Laisser une réponse